Mars à Juin 2014

"Ecole Nationale d'Architecture de Bretagne" - L'île d'Apigné

Encadré par : Catherine Rannou, Enseignante, Architecte
Guillaume Lenfant, Assistant, Architecte

Dans la continuité du travail sur la revalorisation de l'Ile d'Apigne, au coeur de la Prévalaye, les étudiants de Catherine Rannou, construisent une réflexion Oulipienne avec Marcel Bénabou, secrétaire provisoirement définitif de l'Oulipo (Ouvroir de littérature potentielle). Cette pratique est dans la continuité du premier travail initié par Catherine Rannou sur la méthode du transect, ou comment redessiner la ville sensible.

L'Oulipo s'est donné pour consigne de transformer l'acte d'écriture par des contraintes strictes. Georges Perec a par exemple écrit la disparition sans utiliser la lettre e.

L'Oulipo c'est donc l'anti hasard.

"Doudipudonktan, se demanda Gabriel excédé ?" Première phrase de Zazie dans le métro de R. Queneau.

Les étudiants se sont installés sur l'île d'Apigné en vu de travailler in-situ et d'expérimenter cette méthode sur le terrain.

 

ENSAB - Oulipo
ENSAB - Oulipo
ENSAB - Oulipo
ENSAB - Oulipo
ENSAB - Oulipo
ENSAB - Oulipo
ENSAB - Oulipo
ENSAB - Oulipo
ENSAB - Oulipo
ENSAB - Oulipo
ENSAB - Oulipo
ENSAB - Oulipo
ENSAB - Oulipo
ENSAB - Oulipo
ENSAB - Oulipo
ENSAB - Oulipo